Archer’s Voice

Afficher l'image d'origineHugo & Cie – 394 Pages – Février 2016
(lu en anglais : Createspace – Janvier 2014)

Synopsis : Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix.

Mon avis

Tout le monde a parlé de ce roman, à quel point il était touchant et devait absolument être lu. Et depuis Février qu’il est dans ma PAL, j’ai lu et relu le synopsis plus d’une fois sans vraiment m’y attarder trouvant toujours un livre m’attirant plus. A vrai dire, le résumé que j’en avais ne m’attirait pas du tout. Peut être parce que j’ai lu Maybe Someday, peut être aussi parce qu’il avait beaucoup trop d’avis positif (j’essaye d’arrêter de repousser un livre qui plait à tout le monde mais ce n’est pas encore gagné). Toujours est-il que j’ai lu beaucoup de romance ces derniers temps et que j’ai eu envie de lui donner sa chance.

J’ai tout de suite accrochée avec le style de l’auteur. Savoir également que c’est un stand-alone m’a fait apprécié ma lecture sans me dire que tel ou tel twist dans l’histoire était motivé pour accrocher le lecteur à une suite et parfois ça fait vraiment du bien. Sa description de Pelion, la construction des personnages secondaires, je suis directement rentrée dans l’ambiance de ce roman, qui convient bien à une lecture de printemps ou d’automne. Une certaine mélancolie dans les descriptions, l’ambiance, les paysages m’ont tout de suite ramené à ces saisons.

Rentrons dans le vif du sujet avec les deux personnages principaux, premièrement Bree celle que nous allons suivre finalement le plus dans le roman. C’est un personnage abimé un peu comme je les aime (je ne peux m’empêcher qu’un personnage sans défaut ou écorchures est un personnage extrêmement plat et sans saveur), mais elle a cette espèce d’envie de vivre qu’on apprécie tout le long du roman. Et ensuite Archer, dont on a quelques chapitres point de vue (majoritairement des flash-back). Lui aussi a été abimé par la vie, il vit en ermite et coupé du monde et on va assister à sa renaissance durant tout le roman.

J’ai apprécié ce roman dans lequel je me suis vraiment plongée, c’est quelque chose que j’arrive rarement à faire complètement mais là les rues de Pelion se matérialisaient dans ma tête, les personnages prenaient vie et pas seulement les personnages principaux (J’ai eu un coup de coeur pour Maggie et Norm, surtout pour Norm en fait), bref j’étais complètement dedans. Et puis à un moment j’ai regardé le nombre de pages où j’en étais (~130) et là je me suis dit qu’est ce que je vais bien pouvoir lire pendant les 200 autres pages. Ce n’était pas que je m’ennuyais bien au contraire mais je ne voyais pas où voulait en venir l’auteur, mais comme j’étais tellement bien dedans j’ai poussé un peu et…je l’ai fini en une journée. Si bien que à la fin de l’épilogue j’ai eu du mal à le refermer en me disant que j’aurais bien voulu en savoir un peu plus, rester un peu plus longtemps.

Je commence généralement à réfléchir à une note avant les 50 dernières pages du roman, parce que je n’aime pas être influencée par une fin trop explosive ou pas assez par rapport à mon ressenti global du roman, mais là j’ai été soufflée. Cette fin, ce suspens sur les derniers chapitres qui ont fait battre mon cœur à 100 kilomètre/heure, a finalement joué sur ma note finalement car il a gagné sa cinquième étoile sur ce twist final. En définitive, Archer’s voice est un très beau roman, pas seulement pour son histoire d’amour, mais pour le message d’acceptation qu’il y a derrière, la réflexion sur les personnes atteinte d’un handicap et leur insertion dans la société. Le dernier chapitre est d’ailleurs un très beau message optimiste sur ce propos.

Ma note : ★★★★★

Challenge – Route 66

type_us

L’idée

Il existe de nombreux challenges littéraires sur les états américains partout sur la blogo, mais aucun (en tout cas dans mes recherches) me satisfaisait pleinement. Un état par mois me semblait interminable et juste ajouter un livre à la liste quand il se passe à un certain endroit non plus.
Alors je me suis dit pourquoi ne pas le penser comme un vrai voyage ? Je ne pourrais certainement pas voler du Texas en Alaska pour revenir en Louisiane par la suite, ça n’a pas de sens. Alors pourquoi pas créer un voyage littéraire, un road-trip du livre. Pas d’imposition de lieu par mois, juste une contrainte géographique. Lire la suite

J’ai testé…la Zbox Doctor Who

20160315_133734

Les Zbox ça vient d’où ?

A la base, c’est un site anglais zavvi qui propose des dvd, du merchandising et des jeux-vidéos. Et il se trouve qu’ils ont également créé des boxs mensuelles ainsi que des box à thème. Celle concernant Doctor Who en partenariat avec la BBC me faisait de l’oeil depuis un petit temps mais 40€ ça faisait un peu chéros la boite. Alors quand elle a été en promo à 20€ j’ai littéralement sauté dessus. Elle a mis une dizaine de jours pour débarquer chez moi dans un gros carton et une grosse boite estampillé avec le tardis. Lire la suite

Phobos – Victor Dixen

phobosIls sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Lire la suite

Ce qui nous lie – Samantha Bailly

ce qui nous lieAlice a un don. Elle a la capacité de voir les liens entre les individus. Les attaches lui apparaissent sous forme de fils lumineux, qui tissent une cartographie des relations affectives. Impossible d’expliquer l’origine de ce phénomène. Manifestation surnaturelle ? Hallucination ? La jeune femme a appris à vivre avec dans le plus grand secret. C’est alors qu’elle rencontre Raphaël, son nouveau manager. La voilà qui s’éprend du seul homme dont elle ne peut voir les liens… Lire la suite

Cherry Crush – Cathy Cassidy

cherry crushCherry, 13 ans, et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre filles : Coco, 11 ans ; les jumelles Summer et Skye, 12 ans, et Honey, 14 ans. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais, à peine arrivée, elle craque bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter l’arrivée de son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d’une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles soeurs et le charme irrésistible de Shay… Lire la suite